Accueil > Le traitement des varices > Le laser endoveineux

Le laser endoveineux

Le laser endoveineux (ou laser des varices) est une technique peu agressive, élégante et d’un coût global diminué qui peut être réalisée sans cicatrice et sans arrêt de travail, fiable aujourd’hui, avec 90% de bons résultats à 5 ans.

 

Le principe de l’opération des varices par laser endoveineux

Il s’agit de la destruction de la paroi des varices (l’endo-veine saphène) par effet laser. Le reflux sanguin dans la varice est donc supprimé.

Les modalités sont les mêmes que pour une chirurgie des varices :

  • une consultation avec le chirurgien vasculaire,

  • un doppler écho-veineux,

  • une consultation avec l’anesthésiste,

  • un bilan biologique pré-opératoire,

  • une anesthésie locale qui sera toujours par tumescence,

  • la sortie le jour même.

Avantages du traitement des varices par laser endoveineux

La fermeture de la varice à 3 ans est constatée dans 80 à 90% des cas et sans cicatrice. Le laser endoveineux peut être pratiqué :

Lorsqu’un laser seul est pratiqué, la sortie est immédiate (une heure après l’intervention), le délai d’interruption socio-professionnelle est diminué de moitié en moyenne et les douleurs post-opératoires sont faibles. Le coût global du traitement est réduit (anesthésie, chirurgie, arrêt de travail).

Les indications peuvent être élargies à des patients fragiles ou âgés qui jusque-là étaient refusés pour une opération des varices.

Associé à un geste chirurgical, le laser des varices perd de son intérêt car ses effets, bien qu’intéressants, seront amoindris par l’intervention directe du chirurgien.

Effets indésirables du laser endoveineux

  • des brûlures peuvent survenir chez les sujets minces

  • des pigmentations réversibles sur le trajet lorsque la varice est très superficielle

  • des douleurs fugaces

  • des paresthésies

La technique du laser endoveineux

Un doppler-échographie permettra de réaliser une cartographie des varices. L’anesthésie locale par tumescence comme dans l’opération des varices sera pratiquée.

Une fibre optique de 400 à 600µmm de diamètre sera introduite dans la varice et permettra à la lumière produite par le laser d’être délivrée à son extrémité.

Elle émet une impulsion laser de longueur spécifique de 980 nanomètres. Cette énergie est transformée en chaleur et la température interne du vaisseau est alors évaluée entre 60 et 70°.

Le tir au laser va se répéter au fur et à mesure que la sonde est retirée de la varice ou peut également être réalisé en continu.

Une rétraction complète de la varice est obtenue puis, à distance, l’organisme va « détruire » l’ensemble de la paroi variqueuse.

Dans les jours qui suivent, une inflammation et des douleurs, moins importantes que dans l’opération des varices, sont notées.

Il faut savoir que le laser endoveineux ne supprime pas la cause des varices en effet il ne supprime pas la source d'alimentation (crossectomie).

Autres traitements endo-vasculaires

Le « closure ou thermo-coagulation » semble entraîner davantage de brûlures et de paresthésies. Le principe en est le même que le laser ; il s’agit d’une sonde qui élève la température de l’endo-veine à une centaine de degrés. Cette radio-fréquence nécessite un temps plus long pour chauffer « la varice » et ne s’adresse qu’à des veines plus petites que le laser. Le coût de la sonde est supérieur à celui d’une fibre laser.

La sclérose par écho-cathéterisme ou écho-sclérose : le produit sclérosant est injecté à l’intérieur de la veine (soit par une aiguille, soit par un cathéter). La position de l’aiguille dans la varice est contrôlée par échographie. Il peut être également adjoint au produit une « mousse » sclérosante qui semble entraîner un meilleur résultat immédiat mais dont les complications ne sont pas encore toutes connues.

La cryo-congélation : elle a été abandonnée car la varice ne se rétracte pas et laisse en place un caillot qui en se résorbant recréera une varice.

Conclusion

Le laser endoveineux est une technique élégante, peu agressive qui permet de détruire 80 à 90 % des varices à 3-4 ans mais ne ferme pas le « robinet » (crossectomie qui alimente la varice).

Le laser a un avenir prometteur car il a l’avantage de ne pas laisser de cicatrice.

Le laser endoveineux nécessite une bonne expérience du chirurgien.

Il se rapproche plus de la sclérose que de la chirurgie des varices.


Lire la suite : Le traitement chirurgical des varices

pour de plus amples informations ou pour prendre un rendez-vous. Nous vous garantissons une réponse rapide et personnalisée.


laser endoveineux, varices laser

Le générateur laser endoveineux.

laser endoveineux, operation des varices au laser

La fibre laser est introduite dans la varice.

laser endoveineux, avant apres laser endoveineux

Avant - Après : une cure de laser à 15 jours